Annie Royer

Analyse néo-institutionnelle des plans conjoints agricoles: application au secteur laitier du Québec.

Mémoire de maîtrise

Au cours des cinquante dernières années, les agricultures de la France et du Québec ont connu une incroyable mutation. D'une agriculture basée sur le modèle polyculture élevage, le modèle agricole dominant s'est graduellement modifié pour devenir marchand et spécialisé. Le développement industriel de l'après-guerre a assigné de nouveaux objectifs à l'agriculture afin de répondre aux exigences de la croissance économique. Ces objectifs, tout à fait légitimes en cette
période de líhistoire du Québec et de la France, ont orienté l'agriculture vers un mode de production productiviste. L'analyse régulationniste des dispositifs institutionnels et des régimes économiques de
fonctionnement du secteur agricole de la Deuxième Guerre mondiale à aujourdíhui montre que le développement de l'agriculture productiviste a provoqué la perte de fonctions traditionnelles de l'agriculture, fonctions généralement liées au modèle de production de polyculture élevage. Les fonctions sociales et environnementales de l'agriculture ont été délaissées au profit de fonctions économiques provoquant des conflits entre agriculteurs et citoyens. Conflits d'attentes, conflits
díusages, les consommateurs et les contribuables ne veulent plus encourager une agriculture en surproduction, polluante, déstructurant le milieu rural et de moins en moins familiale. Le mode de régulation du secteur agricole fait face à une crise structurelle territoriale et sociale. La reconnaissance de la multifonctionnalité de l'agriculture est de plus en plus évoquée en tant que solution à la crise de régulation de l'agriculture productiviste.

Direction

D.M. Gouin (Co-directeur : G. Debailleul)

THÈSE ET MÉMOIRES DES ÉTUDIANTS

© 2020 - CAPAMMC