Laura Morissette

Étudiante à la maîtrise

Direction : Patrick Mundler

Sujet de recherche :

L’alimentation est au cœur des décisions d’achats des consommateurs à travers le monde. Dans ce contexte, l’agriculture biologique se développe afin de répondre aux attentes des consommateurs. Le nombre d’entreprises certifiées biologiques au Québec a beaucoup augmenté au cours des dernières années et l’industrie alimentaire du Québec offre maintenant plus de 10 000 produits biologiques (Entreprises Québec, 2018). Le prix de ces produits et la réaction des consommateurs par rapport à ce prix est un sujet souvent abordé dans la littérature scientifique. Comme le montre la recherche de Marian et al. (2014), par exemple, le prix élevé des produits biologiques peut avoir un effet disuasif pour les consommateurs, conclusion que l’on entend également souvent dans les médias. Mais pourquoi ces produits sont-ils plus chers ? Et comment se répartissent les marges entre les différents intermédiaires le long de la filière ? Le projet de recherche de Laura a pour objectif de déterminer les mécanismes de répartition des surcoûts de la production biologique du départ de la ferme jusqu'au prix payé par le consommateur.

© 2020 - CAPAMMC